Compte Tes Blessures de Morgan Simon (2017)

Allocine

http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18658946.html

 

Telerama  

http://www.telerama.fr/cinema/films/compte-tes-blessures,515106.php

 

Clapmag 

http://www.clapmag.com/nathan-willcocks-interview/40763

 

Mediapart 

https://blogs.mediapart.fr/cedric-lepine/blog/270717/le-cri-du-coeur-une-experience-familiale-et-cinematographique

 

 

« …Evidemment, tout ceci serait impossible sans une galerie de comédiens totalement investis dans leurs rôles. Et c'est exactement ce que le film nous propose. Kevin Azaïs bien entendu, étoile montante du cinéma français, parfait de bout en bout, écorché vif toujours juste qui n'est jamais dans la surenchère dramatique qui menaçait son personnage. Monia Chokri, toute aussi vulnérable qu'un brin perverse et perdue dans sa vie et qui prouve qu'elle est définitivement une très bonne comédienne une fois sortie de chez Xavier Dolan. Mais c'est bel et bien Nathan Willcocks qui retient toute notre attention dans le rôle du père. Charismatique en diable, imposant et tout à la fois inquiétant et émouvant dans ce personnage broyé par la perte de sa femme et qui essaye d'échapper à ses démons sans pour autant les maitriser, Intense et totalement investi dans son rôle, il dévore toutes les scènes où il apparait de sa simple présence et assume à lui seul toute la complexité de l'histoire… »

 

Christophe Foltzer, Ecran Large, Le 31/05/2017.

 

 

La Rose Jaune d’Isabelle Bournat (Avignon 2014)

 

http://www.webtheatre.fr/La-Rose-jaune-d-Isabelle-Bournat

 

" La Rose Jaune d'Isabelle Bournat, metteur en scène Jacques Connort, c’est le retour du lyrisme, le retour du langage comme Olivier Py, mais en beaucoup plus beau, me semble-t-il car sans scorie…magnifique, avec aussi du Rap, de la danse, avec deux acteurs étonnants qui sont Nathan Willcocks et Capucine Demnard. Et c’est aussi politique. C’est un spectacle assez étrange et extrêmement fort."

 

Gilles Costaz, Le Masque et la Plume, dimanche 13 juillet 2014.